Ultram (tramadol)

Disponible dans: 0 Pharmacie(s)

Informations médicales pour Ultram (tramadol)

tramadol

tramadol

Substance active: Tramadol

Biodisponibilité: 50-100%

Atc code: N02AX02

Liaison protéique: ≥ 20%

Métabolisme: Foie

Métabolites: CYP2D6 & CYP3A4

EliminationHalf-life: 7 heures

Excrétion: Urine

CAS Number: 27203-92-5

PubChem: 3374

Banque de médicaments: DB00193

ChemSpider: 31105

UNII: 39J1LGJ30J

KEGG: D08623

ChEBI: CHEBI:9648

ChEBL: ChEMBL1066

Carte info de l'ECHA: 100.043.912

Formule: C16H25NO2

Masse molaire: 263.381 g·mol−1

Ce médicament est habituellement prescrit pour :

Ce médicament est un analgésique généralement utilisé pour le traitement de la douleur. On peut sentir son action en moins d'une heure.

ULTRAM (tramadol) est prescrit pour :

  • Douleur modérée à sévère

Il aide à atténuer la douleur en agissant sur le système nerveux central.

Comment prendre

La dose initiale habituelle ULTRAM est de 100 mg une fois toutes les 24 heures. Votre médecin pourrait augmenter la dose graduellement par des incréments de 100 mg tous les 2 à 5 jours jusqu’à un 300 mg toutes les 24 heures.

En règle générale, on utilise ce produit à toutes les quatre à six heures. Il est possible que votre pharmacien vous ait indiqué un horaire différent qui est plus approprié pour vous. Habituellement, on ne l'utilise qu'au besoin.

Il est important de respecter la posologie inscrite sur l'étiquette. N'en utilisez pas plus, ni plus souvent qu'indiqué. Ce médicament peut être pris avec ou sans nourriture, sans égard aux repas ou aux collations.

La prise d'alcool peut augmenter l'effet de ce produit. Il est donc recommandé d'éviter de prendre de l'alcool ou des produits qui en contiennent pendant que vous utilisez ce médicament.

Effets secondaires

nausee
Nausée,
Vomissement

vertiges
Vertige

constipation
Constipation,
Douleur abdominale

bouche seche
Bouche sèche

transpiration
Sudation

maux de tete
Céphalée

somnolence
Somnolence

diarrhee
Diarrhée

eruption cutanee ou dermatite
Eruption cutanée

reactions allergiques
Démangeaisons

tremblement
Palpitation

headache
Hypotension orthostatique

Précautions d’emploi

  • Syndrome de sevrage
  • Diabète
  • Troubles hépatiques
  • Problèmes rénaux
  • Insuffisance respiratoire
  • Somnolence ou vigilance réduite
  • Syndrome sérotoninergique
  • Douleur abdominale
  • Grossesse
  • Allaitement
  • Sujet âgé
  • Moins de 18 ans
Syndrome de sevrage
Ce médicament peut engendrer une accoutumance s’il est pris à long terme. L’abus de médicament ne représente pas un problème pour les personnes qui ont besoin de ce médicament pour soulager leurs douleurs. Si vous cessez subitement de prendre ce médicament, vous pourriez ressentir des symptômes de sevrage comme de l’anxiété, de la sudation excessive, des troubles du sommeil, des frissons, de la douleur, de la nausée, des tremblements de la diarrhée et des hallucinations. Une diminution progressive de la dose sous surveillance médicale peut aider à prévenir ou à diminuer ces symptômes de sevrage quand l’utilisation de ce médicament n’est plus nécessaire pour le traitement de la douleur.
Diabète
Ce médicament peut être à l'origine d'une diminution des taux de sucre dans le sang (peut entraîner une perte de la maitrise du taux de glucose dans le sang) et modifier la tolérance au glucose. Les personnes atteintes du diabète peuvent trouver nécessaire de contrôler leur glycémie plus fréquemment pendant qu’elles prennent ce médicament. Si vous êtes atteint de diabète ou si vous êtes prédisposé au diabète, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.
Troubles hépatiques
Le foie joue un rôle dans l'élimination du tramadol qui se trouve dans l'organisme. La maladie hépatique ou la réduction de la fonction hépatique peut provoquer une accumulation de ce médicament dans l’organisme, causant ainsi des effets secondaires. En cas de maladie du foie ou fonction hépatique diminuée,discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. Les personnes atteintes d'une grave altération de la fonction hépatique ne devraient pas employer le tramadol.
Problèmes rénaux
Les reins jouent un rôle dans l'élimination du tramadol qui se trouve dans l'organisme. Les maladies rénales ou la diminution de la fonction rénale peuvent causer l’accumulation de ce médicament dans le corps, ce qui provoque des effets secondaires. En cas d'atteintes rénales ou de fonction réduite des reins, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. Les personnes atteintes d'une grave altération de la fonction rénale ne devraient pas employer le tramadol.
Insuffisance respiratoire
Il pourrait provoquer un arrêt respiratoire. Les personnes qui risquent de faire l'expérience d'un arrêt de la respiration (par ex. celles qui ont subi un traumatisme crânien) devraient faire l'objet d'une surveillance médicale stricte pendant qu'elles prennent ce médicament.
Somnolence ou vigilance réduite
Ce médicament peut entraîner une somnolence. Évitez de conduire un véhicule, de faire fonctionner des machines, d'accomplir d'autres tâches qui exigent de la vigilance, jusqu'au moment où vous aurez déterminé l'effet de ce médicament sur vos capacités de réaction mentale.
Syndrome sérotoninergique
De graves réactions sont possibles lorsque le tramadol est pris simultanément avec d'autres médicaments affectant la sérotonine tels que les antidépresseurs et les médicaments antimigraineux de la classe des « triptans ». L'association de tramadol et d'inhibiteurs de la MAO doit être évitée. Les symptômes d'une réaction peuvent inclure une raideur musculaire et des spasmes, une difficulté à bouger et des altérations de l'état mental, y compris du délire et de l'agitation. Un coma et la mort sont également possibles.
Douleur abdominale
Il ralentit la motilité de l’intestin. Cela peut rendre les troubles de l’abdomen plus difficiles à diagnostiquer ou les aggraver. Si vous avez des problèmes abdominaux, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, comment votre affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.
Grossesse
L’innocuité de l’utilisation de ce médicament pendant la grossesse n’a pas établie, ni pour la mère, ni pour le bébé. Ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.
Allaitement
Ce médicament passe dans le lait maternel. Si vous prenez le tramadol pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Vous ne devez pas utiliser ce médicament si vous allaitez.
Sujet âgé
Les aînés peuvent être plus susceptibles aux effets secondaires de ce médicament surtout les ainés âgés plus de 75 ans.
Moins de 18 ans
Ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants. Ce médicament n’est pas destiné à être utilisé par des personnes de moins de 18 ans.

Autres noms du médicament

Tramal Ixprim Topalgic Nobligan Tiparol Tradolan

Contre-indications

Epilepsie non contrôlée

Grossesse

Enfant de moins de 12 ans

Allaitement

Insuffisance rénale sévère

Insuffisance hépatique grave

Antécédent convulsif

Consommation d'alcool

Grossesse et allaitement

Pas recommandé

Alcool

Évitez la consommation d'alcool

En cas d’oubli d’une dose

Ne prenez pas de dose double pour compenser une dose oubliée. Ne prenez pas plus que la quantité habituelle recommandée pour la dose suivante.

Surdosage

Vomissements

Myosis

Troubles de la conscience

Dépression respiratoire

Coma

Interactions du médicament avec d'autres substances

Potentiel interaction significative (une surveillance par votre médecin est probablement nécessaire)

Ce médicament ne doit pas être associé aux IMAO : risque d'accident grave. Un délai de 15 jours doit séparer la prise d'IMAO de la mise en route de ce traitement. Il peut interagir avec les médicaments contenant de la carbamazépine, de la nalbuphine, de la buprénorphine ou de la pentazocine. Par ailleurs, informez votre médecin si vous prenez un anticoagulant oral, un médicament sédatif, un autre médicament opiacé (antalgique ou antitussif), un antidépresseur, un antimigraineux de la famille des triptans ou un médicament contenant de l'ondansétron ou du bupropion.

Reaction imprevue

Nausées

Constipation

Maux de tête

Vertiges

Aliments

Peut être pris avec ou sans repas

Comment conserver

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants

Questions fréquemment posées

Pourquoi prendre ULTRAM (tramadol)?

Ce médicament est un antalgique de la famille des opiacés. Il combat la douleur en agissant directement sur la perception de la douleur par le cerveau. Il est utilisé dans le traitement de la douleur.

Est-il dangereux de prendre du tramadol ?

Une récente étude américaine alerte sur un nouvel effet indésirable potentiel du tramadol, un médicament antalgique largement utilisé. Selon les chercheurs, il exposerait à un risque d'hypoglycémie dangereuse dix fois supérieur à celui des autres opioïdes.

Effets indésirables possibles du médicament ULTRAM?

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : nausées, vertiges. Fréquents (1 à 10 % des cas) : vomissements, constipation, bouche sèche, sueurs, maux de tête, somnolence.

Quels sont les symptômes d'un sevrage?

En règle générale, les caractéristiques d'un syndrome de sevrage sont à l'opposé de celles d'une intoxication aiguë. Le syndrome de sevrage alcoolique se caractérise par les signes suivants : tremblements, anxiété, agitation, dépression, nausées et état de malaise.

ULTRAM dans quel est-il prescrit ?

Ce médicament est un antalgique contenant la substance active tramadol qui appartient au groupe de médicaments appelés analgésiques opioïdes. Il aide à combattre la douleur en agissant directement sur la perception de la douleur par le cerveau.

Le médicament ULTRAM est prescrit pour :

  • Douleur modérée à sévère

Il réduit la douleur en agissant sur le système nerveux central. Les effets bénéfiques Ultram sont présents au bout d’une heure après la prise.

Composition et présentation

Le médicament ULTRAM contient le principe actif tramadol, qui est un analgésique opioïde. Il permet de réduire la douleur en agissant directement au niveau du cerveau.

Il est commercialise sous forme de capsules de couleur blanche contenant chacune 50 mg et 100 mg de tramadol.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations.

ULTRAM ou acheter en France ?

Contenant le principe actif tramadol ce médicament est vente uniquement sur ordonnance car appartenant au groupe I des médicaments en France. Toutefois le médicament Ultram n’est plus disponible en France.

Le seul moyen pour acheter ultram c’est opter ces sur internet.

Sur service-pharmaceutique vous trouverez des pharmacies en ligne fiable disposant ce médicament ou son équivalent en vente sans ordonnance.

ULTRAM quel est le prix?

N’étant plus commercialise en France, il est difficile de déterminer le prix de ce médicament. Étant en vente uniquement sur internet son prix va varier d’un site a un autre.

Néanmoins le prix moyen observé est d’environ 83 € pour la boite ultram 50 mg et 121 € la boite de 30 capsule ultram 100 mg.

Vous avez la possibilité sur notre site de comparer ce prix auprès des pharmacies qui en dispose et effectuer votre achat en toute sécurité.

ULTRAM comment prendre ?

Les capsules doivent être avalés avec un verre d'eau, pendant ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

Adulte

Douleur aiguë : 2 comprimés lors de la première prise, puis 1 ou 2 comprimés lors des prises suivantes, à renouveler si nécessaire toutes les 4 à 6 heures.

Douleur chronique : 1 ou 2 comprimés toutes les 4 à 6 heures.

Chez la personne âgée ou en cas d'insuffisance hépatique ou d'insuffisance rénale, le médecin peut prévoir un espacement des prises plus important.

Dans tous les cas, ne pas dépasser 8 comprimés par jour.

Ce médicament peut être pris avec ou sans nourriture, sans égard aux repas ou aux collations.

La prise d'alcool peut augmenter l'effet de ce produit. Il est donc recommandé d'éviter de prendre de l'alcool ou des produits qui en contiennent pendant que vous utilisez ce médicament.

Durée du traitement

Il n’est pas recommandé de prendre ce médicament dans une longue durée. Si vous avez besoin de traitement prolongé, cela devra se faire sous le contrôle stricte d’un médecin qui devra vérifier s’il est possible de poursuivre le traitement et à quelle dose.

Si vous avez l'impression que l'effet du traitement est trop fort ou trop faible, discutez-en à votre médecin.

Risque de dépendance

Une utilisation à long terme ou à forte dose tramadol peut provoquer une dépendance physique et/ou psychique du traitement chez le patient. Pour réduire ce risque d’accoutumance il est recommandé de réduire progressivement la dose à 50 mg jusqu’à arrêt totale du traitement.

Votre médecin devra régulièrement réévaluer la nécessité de continuer le traitement antalgique.

Effets secondaires possibles

Les effets secondaires Ultram peuvent être :

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : nausées, vertiges.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : vomissements, constipation, bouche sèche, sueurs, maux de tête, somnolence.

Précautions et mise en garde

L'arrêt brutal du tramadol peut exposer à un syndrome de sevrage : agitation, anxiété, nervosité, insomnie, tremblements ; plus rarement, attaque de panique, anxiété importante, hallucinations, fourmillements de extrémités, bourdonnement d'oreilles. Ces symptômes peuvent être évités en diminuant progressivement les doses.

Cet antalgique opiacé est destiné à être utilisé en deuxième intention, lorsque l'aspirine, l'ibuprofène ou le paracétamol, utilisés seuls, sont insuffisamment efficaces. Il peut néanmoins être utilisé d'emblée dans le traitement des douleurs fortes.

Comme tous les antalgiques, ce médicament est généralement plus efficace pour prévenir la douleur que pour la calmer. Dans le traitement des douleurs chroniques, il est préférable de prendre ce médicament à intervalles réguliers sans attendre que la douleur s'installe.

Sources

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 » sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Fiche Sigma-Aldrich du composé Tramadol hydrochloride ≥99.0% (HPLC), consultée le 7 avril 2018.
  3. L’Agence nationale du médicament place sous surveillance le Tramadol, publié le 16 janvier 2020 par Chloé Hecketsweiler, sur le site Le Monde (consulté le 16 janvier 2020).
  4. « Résumé des caractéristiques du produit » sur ANSM, 12 septembre 2016 (consulté le 5 novembre 2018)
Alexandre Grange
Journaliste médicale
Le Dr Alexandre Grange est un médecin libéral spécialisé en Rhumatologie. Médecin rédacteur, traducteur et journaliste médicale, spécialisée dans la rédaction d'articles destiné à la presse p
Avis

Ultram (tramadol)

Évaluation des clients

3.8

1 Avis

Laissez votre avis
3.8
Répondre

Je suis sur Ultram depuis 15 ans. J'ai commencé avec 150 mg par jour et je suis jusqu'à 350 mg par jour. Si je ne le prends pas toutes les 5 à 6 heures, je commence à me sentir somnolent et irritable. Le pire de toute ma douleur revient deux fois. Je ne peux pas me tenir droit en raison de la douleur intense et de la faiblesse de mes deux jambes. J'ai eu une fusion lombaire qui m'a laissé avec une faiblesse neurologique des jambes et des douleurs articulaires SI. J'ai une DJD sévère et de l'arthrite. J'ai récemment été changé pour un type générique d'Ultram.

05.03.2021

Laissez votre avis

Évaluation des clients

5.0

En soumettant ce formulaire, je déclare avoir pris connaissance de la Charte de protection des données personnelles et des Conditions Générales d’Utilisation et les accepter sans réserve.